Chronique album jeunesse : Hello, monsieur Dodo !

Un bel album au look vintage ! Fan des dodos, ceci est pour vous !

Après une école d’art et des voyages dans le monde entier, Nicholas John Frith s’est installé dans le Dorset au Royaume-Uni. La traduction de l’album est signée Rémi Stefani.
Incollable sur les oiseaux !
La petite Martha adore les oiseaux. Elle les connait tous et les salue du haut de sa trottinette rouge. Moineau, merle, pivert…aucun problème !
Mais… en voilà un qu’elle ne connait pas ! Il est grand, gros, rigolo… C’est un dodo !
 
L’enfant et l’oiseau deviennent rapidement amis mais Martha essaye de garder cette amitié secrète, pour protéger le dodo. Mais cela ne va pas être facile…
 

Un très bel album !
« C’était un dodo. Un oiseau qu’on disait disparu !

Jadis, il y en avait des milliers. Puis les gens les avaient chassés pour les manger et l’espèce s’était éteinte. »
Illustrations délicieusement vintage, couleurs éclatantes et propos actuel, cet album est une belle réussite ! En effet, ressusciter et rencontrer des dodos, qui n’en a pas rêvé depuis la lecture des Aventures d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll ?
Mêlant habilement charme d’antan, considérations écologiques et sauvegarde des espèces (avec un petit tacle bien mérité au passage sur les médias), Hello, monsieur Dodo ! est une histoire tendre et sympathique comme les Britanniques savent toujours les faire !
 
Enfance fantasmée et sauvage dans la nature, créature mythique et design rétro, cet album a tout pour plaire !
 
Aller à la barre d’outils