Chronique album jeunesse : Ballade en mer

Un coup de cœur tout en délicatesse !

Nina Laden est l’autrice de nombreux livres pour enfants. Elle vit à Lummi Island, Washington.

Melissa Castrillon est une illustratrice et designer freelance qui vit à Cambridge, en Angleterre. Elle est diplômée de la Cambridge School of Art.

La traduction est assurée par Juliette Saumande, à qui l’on doit notamment la traduction de la série Alcatraz de Brandon Sanderson.

Couverture de l’album, publié chez De La Martinière Jeunesse


Bal(l)ade en mer

Embarquez donc pour une tendre odyssée maritime ! Nous suivons avec plaisir un enfant et son fidèle compagnon au gré des pages et des chansons. Véritable épopée marine, le calme (et le matin ?) finissent toujours par revenir, même après la tempête.

Belle musicalité (et donc belle traduction) pour cet album onirique et poétique à souhait, où chaque page est accompagnée d’un court quatrain. Une véritable ballade en somme, comme le suggère le jeu de mots autour du titre.

Les illustrations douces, chaleureuses et légèrement rétros de Melissa Castrillon achèvent d’emporter les protagonistes et le lecteur dans l’immensité aquatique : orques, pieuvres et autres cétacés accompagnent cette aventure aux beaux tons turquoise et magenta. La couverture – sublime – est déjà en elle-même une belle invitation au voyage.

Une aventure et un univers à découvrir, tout en suggestion et en poésie. Parfait dès 3 ans.


Aller à la barre d’outils