La rentrée des éditeurs 2019 : les éditions Lynks

Nous avons demandé à plusieurs éditeurs de nous présenter leurs nouveautés de la rentrée !

Mes Premières Lectures : Merci de prendre la parole sur Mes Premières Lectures ! Pourriez-vous tout d’abord vous présenter ainsi que votre structure pour nos lecteurs ?

Les éditions Lynks : Bonjour ! Nous sommes les éditions Lynks, une petite et nouvelle structure spécialisée dans la littéraire Young Adult de l’imaginaire. Nous proposons des romans divertissants, mais pas que : ils explorent aussi des thématiques actuelles, apportent des sujets de réflexion et ont une âme particulière. Ce sont des textes personnels d’auteurs souvent confirmés. Nous avons également une autre collection, ReLynks, qui réédite des romans parus dans des maisons sans diffusion en librairies, afin de donner une nouvelle vie à ces ouvrages excellents mais méconnus du public.

En cette rentrée, nous multiplions les salons pour rencontrer nos lecteurs partout en France. Ainsi, nous serons présents à Aurillac au salon Entre les Mondes, les 21 et 22 septembre. Le week-end suivant, les 28 et 29 septembre, nous serons près de Clermont-Ferrand, aux Aventuriales. Puis enfin pour terminer nous serons aux Halliennales près de Lille le 5 octobre. Une rentrée chargée et de beaux salons en perspective ! Nous avons hâte d’y rencontrer nos lecteurs, d’autant plus que des auteurs seront là pour dédicacer leurs ouvrages, et notamment nos dernières nouveautés sorties pour la rentrée littéraire !

Mes Premières Lectures : Pouvez-vous nous présenter vos titres de la rentrée ?

Les éditions Lynks : Nous avons une rentrée littéraire plutôt chargée cette année !

Fin août, nous avons eu deux sorties très attendues pour la rentrée :

Zoomancie tout d’abord, paru le 22 août, d’Adrien Tomas. Il n’y a plus besoin de présenter cet auteur, bien connu dans l’imaginaire à présent. Même si on connaissait surtout pour sa fantasy adulte, il tente quelques incursions dans la littérature jeunesse à présent – et avec grand succès ! Adrien Tomas a travaillé dans les zoos, et la problématique des animaux et des espèces menacées lui tient beaucoup à cœur. Ce roman est né de ce lien. Zoomancie est de l’anticipation post-apocalyptique. Le monde est dévasté par les guerres et les catastrophes naturelles. On suit trois personnages principaux : Faustine, dans un Paris immergé, qui s’occupe de la ménagerie de Montvermeil, dernier havre de paix dans une ville où les gens sont mus par la colère. Spider est un hacker vivant à Kuala Lumpur. Poursuivi par de mystérieux ennemis, il se retrouve aidé par des araignées. Enfin, Kamili, en Afrique, échappe de justesse au massacre de sa réserve. Il va devoir mener l’un des derniers okapis en vie jusqu’à Paris pour préserver l’espèce… Tous les trois vont devoir s’unir et comprendre le lien qu’ils partagent avec les animaux. L’univers est très réaliste, et de nombreux chroniqueurs nous ont dit qu’ils avaient l’impression que l’avenir décrit par Adrien pouvait être notre avenir, et que c’était très effrayant. Malgré tout, Zoomancie est porteur d’un message d’espoir… Il n’est pas encore trop tard !

L’Enceinte 9, d’Ophélie Bruneau, est paru le 29 août. Encore une fois, dans ce roman d’anticipation post-apocalyptique, l’écologie, le respect de la nature, l’inquiétude de l’avenir sont au cœur du roman. Depuis cent ans et une pandémie meurtrière, l’humanité s’est repliée derrière des Enceintes. Après cent ans, ils n’envisagent plus d’en sortir, d’autant que l’Enceinte 9 a perdu tout contact avec les autres Enceintes. Nous suivons Ysa, jeune fille née sans bon de naissance, qui doit donc se mettre au service de la ville. Elle est affectée à la police et se retrouve implantée avec une intelligence artificielle. I.A. qui va se révéler particulièrement précieuse, tandis que les incidents se multiplient dans l’Enceinte : suicides de masse, vols de nourriture, menace du collectif Fin du Monde qui plane… L’Enceinte n’était pas fait pour durer aussi longtemps et arrive en bout de course. Alors que faire ? Entre l’anéantissement brutal prôné par le collectif Fin du Monde et le lent déclin de l’Enceinte, Ysa trouvera-t-elle une troisième voie ? Encore une fois, malgré les propos assez sombres, c’est un roman plutôt optimiste, avec des personnages portés par l’espoir.

Un autre roman est prévu pour le mois d’octobre en avant-première aux Halliennales ! Nous n’allons pas tarder à commencer à en parler sur les réseaux… Mais en grande première, quelques mots dessus : il s’agit d’une autrice bien connue dans l’imaginaire, qui a déjà publié chez nous. Exit l’anticipation post-apocalyptique ici, et bienvenue dans le fantastique. Fantastique à tendance horrifique, parfait pour Halloween ! Néanmoins, comme à notre habitude, ce roman ne sera pas juste un excellent divertissement : il explore aussi la complexité des relations fraternelles… À découvrir très bientôt !

Mes Premières Lectures : Un petit mot ou teasing sur les nouveautés à venir pour la fin d’année ?

Les éditions Lynks : Tout d’abord, nous mettons en ligne les nouvelles-épilogues tirées de l’univers du Garçon et de la Ville qui ne souriait plus, de David Bry. Il a écrit cinq nouvelles pour former une conclusion au roman : il suffit de regarder notre page facebook pour les trouver

Nous avons également un roman pour ReLynks, donc une réédition, prévu pour novembre. Nous vous en parlerons très bientôt, mais il s’agit d’une pépite !

En somme, un très beau programme pour cette rentrée littéraire 2019, et nous avons hâte de vous rencontrer en salon !

Laisser un commentaire


Aller à la barre d’outils