Illustrations tirées de "Sacré Chat" d'Isabelle Wlodarczyk et Virginie Grosos

Rencontre avec Isabelle Wlodarczyk et Babouche à oreille !

Partons à la rencontre de cette nouvelle maison d’édition, en mots et en musique !

Mes Premières Lectures : Bonjour Isabelle et merci de prendre le clavier sur Mes Premières Lectures ! Pour commencer, pouvez-vous présenter votre structure pour nos lecteurs ainsi que votre parcours ? Quand et par qui a-t-elle été fondée ?

Isabelle Wlodarczyk : Babouche à oreille est née – c’est une fille – en 2018, d’un désir de mettre en musique les mots, de donner à lire à voix haute les textes et de les partager avec un public. Nous avons intégré une coopérative d’entreprises, l’Ariac, située dans l’Hérault, car cela correspondait pleinement à l’esprit de notre projet.

L’idée est vraiment de faire vivre les livres autrement, de proposer des créations musicales qui ne soient pas de simples livres sonores, avec des bruitages ou des musiques libres de droit, mais des « livres en musique » et de les donner à entendre. Les parties musicales sont téléchargeables sur internet.

Le logo de la structure, signé Hajnalka Cserháti

Nous avons créé la structure à deux. Pierre Diaz est compositeur et saxophoniste. Il joue d’autres instruments : certains sont très sérieux, comme la clarinette basse ou la flûte indienne, d’autres sont des objets détournés – tuyaux de chantiers, tuyaux d’arrosage… Son parcours est exceptionnellement éclectique, essentiellement jazzistique, et foncièrement impressionnant : entre orchestre philharmonique, musique de cirque, jazz, reggae, improvisation et écriture spontanée.

De mon côté, j’écris pour la jeunesse depuis une dizaine d’années, à plein temps, et je navigue chez différents éditeurs en publiant des romans, des documentaires et des albums. J’étais prof auparavant, agrégée de lettres, diplômée en russe et en philosophie. Mon amour pour la philosophie ressort parfois dans mes parutions qui cherchent toujours à donner du grain à moudre.

Mes Premières Lectures : Quelles étaient les raisons de cette création ? Et pourquoi choisir ce nom « Babouche à oreille » ?

Isabelle Wlodarczyk : Les raisons sont nombreuses : artistiquement, cela correspond à une volonté de proposer une autre approche du livre musical et de l’associer à des spectacles vivants.

Nous sommes aussi mus par le désir d’être libres de publier des thématiques qui ne sont pas évidentes ou des genres pour lesquels les éditeurs ne prennent plus de risque commercialement (comme la poésie). Il y a le ras–le-bol sous-jacent, en tant qu’autrice, de devoir raboter des textes, parce que la fin était trop triste, parce que les mots n’étaient pas assez communs…de se soumettre à un diktat commercial qui m’est devenu insupportable. Par exemple, pour Couleur barbelé, le poilu meurt fusillé, c’est un fait historique, et je ne souhaitais pas changer cela…

C’est enfin une volonté de briser les formats en écrivant des textes entre albums et romans qui s’adressent aux ados et aux adultes, (c’est le cas de Couleur barbelé), mais aussi de bousculer un peu les genres – proposer des romans poétiques, des albums longs…

En résumé, l’envie de proposer des créations libres d’entraves et de se régaler au quotidien autour des textes. Babouche à oreille est avant tout une histoire d’amour.

Le nom « Babouche à oreille » renvoie évidemment en premier lieu à l’expression : de bouche à oreille. Il suggère le fait que les mots se savourent en s’écoutant. Mais il renvoie aussi à notre amour de l’Orient, à notre volonté de sillonner le monde, de ne pas être ancrés dans la seule culture occidentale, de s’aventurer loin de nos pantoufles, loin des idées reçues.

Mes Premières Lectures : Quelle est la ligne éditoriale de Babouche à oreille ? Elle est un peu particulière puisque vous produisez des titres musicaux mais également des concerts / spectacles ?

Isabelle Wlodarczyk : Babouche à oreille a la particularité d’être une maison d’édition, une maison de production de spectacles et d’animations de rencontres/ ateliers. Le livre vit sous ces différentes facettes, avec l’aide des illustrateurs qui proposent ateliers et expositions.

Nous adaptons en spectacles des livres que nous n’avons pas édités également. Notre but est de faire du livre un spectacle vivant pour les enfants, les adolescents et les adultes. Nous abordons des thématiques historiques (Guerre d’Espagne, Première Guerre mondiale, Ségrégation, Exil des Indiens d’Amérique). Nos spectacles pour les plus petits s’appuient sur des albums publiés aux éditions Lirabelle ou sur Sacré chat.

Mes Premières Lectures : Comment se déroule pour vous la création d’un livre ? Partez-vous d’une idée ou bien d’un auteur ? D’une proposition ? D’ailleurs, recevez-vous beaucoup de manuscrits ?

Isabelle Wlodarczyk : Nous débutons et la création d’un livre n’est pas une mince affaire…Nous avons demandé de l’aide autour de nous et nous avons la chance d’être assistés par une illustratrice-graphiste, la formidable Hajnalka Cserhati, qui, depuis la Hongrie, s’occupe de tout ce qui nous échappe…Il y a aussi des amis éditeurs qui nous soutiennent et nous guident ! Merci à Isabelle Bauer (éditions Beurre salé) et à Angélique.

Pour l’instant, nous sommes les auteurs de nos deux premières parutions. La création du livre se déroule comme celles des livres jeunesse en général : elle débute par l’écriture du texte, l’illustrateur vient ensuite l’interpréter. Lorsque le texte est écrit, Pierre compose la musique. Puis s’ensuit une longue phase de mixage, enregistrements et répétitions….

Non, nous ne recevons pas beaucoup de manuscrits. Il faut dire que Babouche à oreille vient juste de sortir ses premiers livres…

Mes Premières Lectures : Pouvez-vous nous présenter vos dernières nouveautés ?

Isabelle Wlodarczyk : Sacré chat est un album inspiré d’une sotie médiévale : Sa majesté qui fit un roi de son chat. Il aborde la tradition de la galette, mais s’interroge surtout sur la légitimité du pouvoir et le fondement de l’autorité du roi. Il prend appui sur une vieille coutume : le jour de la fête des fous, celui qui mange la fève devient roi. C’est le chat qui récupère la part du pauvre.

C’est un album festif aux couleurs chatoyantes. Les illustrations de Virginie Grosos offrent des points de vue que je trouve vraiment originaux. Presque cinématographiques ! L’ouvrage se termine par une page documentaire afin de mieux connaître l’histoire de la galette. La musique de Pierre est très enjouée et donne l’occasion de chanter. C’est le premier opus d’une série, le second racontera l’histoire d’une chatte espagnole et parlera du rôle des chats…dans les colonies. (à paraître dans un an.) Il se nommera « La Muchachat ».

Notre second livre, Couleur barbelé, aborde une thématique qui, à ma connaissance, n’a jamais été traitée dans le monde de l’édition jeunesse : le rôle des peintres dans le camouflage pendant la Première Guerre mondiale. Il est le fruit d’un travail mené avec des collégiens à Gignac. Il s’inspire de la vie d’un jeune homme héraultais, qui était peintre. En août, alors que sonne le tocsin, sa vie bascule et il se retrouve au front, employé au camouflage. Le sort s’acharne et Jules-Victor est accusé à tort de désertion.

C’est un livre en noir et blanc : les illustrations réalisées par Hajnalka Cserhàti à l’aquarelle sont un hommage à Jules-Victor Fabre et une plongée dans le chaos des tranchées. La musique lyrique de Pierre redit avec force le destin tragique du personnage, pris dans le tourbillon de la guerre.

Le spectacle est lauréat de la Bourse « Arts et littérature jeunesse » de Toulouse et du salon du livre Jeunesse Occitanie.

Mes Premières Lectures : Où pourrons-nous vous rencontrer dans un avenir proche ? (Salons, rencontres, dédicaces d’auteurs, …)

Isabelle Wlodarczyk : Nos prochains salons et concerts :

Lecture-concert et dédicaces : le 22 novembre à Assas (34), à 19H30, salle Euzet, pour Sacré chat.

Dédicaces le 23 novembre à Assas (34) toute la journée.

Lecture-concert et dédicaces : le 14 décembre à La médiathèque de Sommières (30), avec la Petite librairie de Sommières, à 15H30, Sacré chat.

Dédicaces : le 23 décembre au Centre culturel Leclerc Saint-Aunès (30), toute la journée.

Lecture-concert de Couleur barbelé et dédicaces : les 24, 25, 26 janvier, au Salon du livre jeunesse Occitanie à Saint-Orens de Gameville.

Lectures-concerts de Sacré chat, Couleur barbelé et Le grand départ (Oskar éditions), à Saint-Clément de Rivière, salle Frédéric Bazille, le 30 janvier, toute la journée. Dédicaces en fin de journée.

Lecture-concert de Couleur barbelé, le 4 février à Nîmes, (lieu et horaire à préciser).

Lecture concert de Couleur barbelé, le 8 février à 10h30 au cinéma Le Lumière de L’Union près de Toulouse.

Mes Premières Lectures : Le mot de la fin vous appartient !

Isabelle Wlodarczyk : Merci de nous donner l’occasion de nous exprimer sur cette passion qui nous anime et de nous permettre de transmettre le bonheur que nous avons à partager nos mots et notre musique !

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez programmer des lectures-concerts ou des ateliers.

Nos livres sont disponibles sur notre site ou en commande dans toutes les librairies, que cela passe de Babouche à oreille…


Aller à la barre d’outils