Crédit illustration : Cindy Canévet

#TousEnLibrairie : Jean-Laurent Del Socorro

Nous avons demandé à plusieurs professionnels du livre de nous parler de leurs libraires et librairies préférés, et aussi des livres qu’ils allaient y commander prochainement… Voici les réponses de Jean-Laurent Del Socorro !

Mes Premières Lectures : Qui êtes-vous ? (présentez-vous brièvement pour nos lecteurs)

Jean-Laurent Del Socorro : Bonjour. Je suis auteur de romans de fantasy historique (Royaume de vent et de colères sur les guerres de religions ; Boudicca sur une reine celte ; Je suis fille de rage sur la guerre de sécession américaine) et de roman jeunesse avec Les Chevaliers de la raclette, une série que je partage avec Nadia Coste.

Mes Premières Lectures : Quels livres avez-vous ou allez-vous commander à votre libraire prochainement ?

Jean-Laurent Del Socorro : Côté lecture, j’ai fait le plein avec des livres de L’École des loisirs. J’ai beaucoup aimé L’Estrange malaventure de Mirella de Flore Vesco qui vient de remporter le prix Imaginales catégorie jeunesse. Le roman revisite l’histoire du joueur de flûte de Hamelin avec brio. L’autrice nous y emmène dans une direction vraiment inattendue.

J’ai également lu Satin grenadine de Marie Desplechin mais aussi et surtout la trilogie complète de Malo de Lange, de Marie-Aude Murail, pour laquelle j’ai eu un vrai coup de cœur. C’est rythmé, plein d’humour, avec cet adolescent dans les rues de Paris au XIXe siècle dans une ambiance entre Arsène Lupin et Vidocq. J’ai adoré.

Je termine avec L’Enfant des ombres de Moka, un bon récit fantastique de maison hantée. Et si vous aimez les romans d’horreurs et de surnaturel comme moi, je vous vous conseille The Dead House de Dawn Kurtagich, aux éditions du Chat noir cette fois, qui est excellent ! Je l’ai dévoré en une journée.

Côté achat, j’ai beaucoup écouté Les Couilles sur la table par le podcast qui aborde les masculinités, par la journaliste Victoire Tuaillon. Du coup, forcement, ma liste d’achat de sortie du confinement inclus beaucoup des titres féministes que l’émission conseille : Les Couilles sur la table, le livre de Victoire Tuaillon, King Kong théorie de Virginie Despentes, V comme Virago d’Aude Gogny-Goubert et Adrien Rebaudo, Devenir de Michelle Obama, Beauté Fatale de Mona Chollet et le manga Erased de Kei Sanbe, car j’ai découvert et adoré la série anime.

Mes Premières Lectures : Et d’ailleurs parlez-nous de votre (vos) librairies préférées…

Jean-Laurent Del Socorro : Ma librairie est vraiment au pied de chez moi : c’est Decitre Chambéry. L’équipe y est géniale, l’accueil toujours bienveillant. En tant que lecteur, je leur fait confiance les yeux fermés pour leurs conseils de lecture, notamment ceux d’Alexandre en polar. Je lis peu de romans policiers, mais il arrive toujours à me convaincre que tel ou tel ou tel titre pourrait me plaire… et il a souvent raison.

En tant qu’auteur, c’est quasiment ma toute première dédicace que j’ai faite chez eux, à la sortie de Royaume de vent et de colères. Du coup, j’ai un lien vraiment unique avec cette librairie et son équipe. Et ils sont tellement adorables que, dans leur rayon imaginaire, ils ont même mis dans le classement alphabétique « D comme Del Socorro » ! Ça m’a beaucoup touché et ému.

Mes Premières Lectures : Quels sont vos projets à venir ? Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

Jean-Laurent Del Socorro : Sur la suite des Chevaliers de la raclette ! Nous travaillons en ce moment même en simultané sur les tomes 3 et 4 avec Nadia Coste. Elle écrit le tome 3 qui sera sur Mandrin, une sorte de Robin des bois savoyard.

De mon côté, je travaille sur le tome 4 qui fera voyager les Chevaliers de la raclette au IIIe siècle à Boutae, la ville gallo-romaine qui préfigure Annecy. Le livre prend plus de temps que prévu car les musées que j’avais prévu de voir sont fermés, coronavirus oblige. Dans ce tome 4, nous suivrons cette fois Mourad, alias le nain, et quelques-uns des mystères seront éclaircis pour nos héros. Une nouvelle héroïne y apparaitra également, mais je n’en dis pas plus pour l’instant…

Vestiges d’une maison gallo-romaine d’Annecy via Wipikédia

Sinon, je continue l’écriture de Du roi, je serai l’assassin où je me replonge dans l’univers de Royaume de vent et de colères. Nous serons cette fois entre Grenade et Montpellier, avec Silas, un personnage déchiré par la fin de la Reconquista espagnole et le début des Guerres de religion en France.

Aller à la barre d’outils