#TousEnLibrairie : Manu Causse

Nous avons demandé à plusieurs professionnels du livre de nous parler de leurs libraires et librairies préférés, et aussi des livres qu’ils allaient y commander prochainement… Voici les réponses de Manu Causse !

Mes Premières Lectures : Qui êtes-vous ? (présentez-vous brièvement pour nos lecteurs)

Manu Causse : Manu Causse, auteur, traducteur et scénariste ; je vis à Toulouse. J’écris beaucoup pour la jeunesse, mais aussi pour les adultes, la BD ou le cinéma. Bref, j’aime bien raconter des histoires, sous toutes leurs formes…

Mes Premières Lectures : Quels livres avez-vous ou allez-vous commander à votre libraire prochainement ?

Manu Causse : Des BD, des tas ! Et des romans, aussi. J’ai essayé de rattraper mon retard pendant le confinement. Et comme une bonne image vaut quelques lignes…

Mes Premières Lectures : Et d’ailleurs parlez-nous de votre (vos) librairies préférées…

Manu Causse : Heureusement qu’il y a le pluriel ! Pour mes derniers achats, je suis allé au Chameau Sauvage, une librairie-café dans le quartier des Minimes, qui vient d’ouvrir. Un endroit très agréable pour trouver des livres et passer un moment… enfin, quand ça redeviendra possible ! Pendant le confinement, je n’ai pas arrêté d’enquiquiner Elias, le libraire, pour qu’il mette en place un système de « drive » – j’étais en manque de nouvelles lectures. Ça m’a permis de découvrir qu’il était de très bon conseil, même par mail, alors j’y retourne bientôt…

Je compte aussi passer sous peu au rayon jeunesse de Floury Frères, où Chloé fait un super travail ; et bien sûr, dès que j’oserai prendre le métro, j’irai voir l’équipe de la Renaissance, imbattables en polar et livres engagés, sans parler des albums. Oh, et puis il faut que j’aille à la Préface… Bref, mon budget livre va exploser – et j’en suis ravi.

Mes Premières Lectures : Quels sont vos projets à venir ? Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

Manu Causse : J’écris un roman jeunesse (le tome 3 de la série Blackbone) et quelques scénarios pour la BD. Je traduis également un roman adulte. D’autres projets, comme une série de petits romans sur le sport, sont arrêtés pour l’instant, mais il y en a encore plein en préparation…

Et j’espère qu’en attendant, les lecteurs vont avoir envie de découvrir les titres déjà sortis, comme Le point sublime, chez Thierry Magnier.

Aller à la barre d’outils