#TousEnLibrairie : Vanessa Arraven

Nous avons demandé à plusieurs professionnels du livre de nous parler de leurs libraires et librairies préférés, et aussi des livres qu’ils allaient y commander prochainement… Voici les réponses de Vanessa Arraven !

Mes Premières Lectures : Qui êtes-vous ? (présentez-vous brièvement pour nos lecteurs)

Vanessa Arraven : Je suis Vanessa Arraven, autrice de fantastique principalement, même si celui-ci s’est fait plus rare dans mon dernier roman. Ce qui ne change pas, ce sont mes inspirations et ce que j’aime mettre en vie dans mes récits : les contes et les légendes, le folklore et la magie en laquelle des personnes croient (Wicca, chamanisme…), des relations vraies entre les gens, des héroïnes badass. Ce nom de plume est récent, je publiais avant sous celui de Vanessa Terral.

Mes Premières Lectures : Quels livres avez-vous ou allez-vous commander à votre libraire prochainement ?

Vanessa Arraven : Avec les réflexions qu’ont amenées le confinement et la remise en question des circuits de distribution, le premier livre que j’ai acheté en sortie de « restriction » a été Où acheter durable et solidaire à Nantes – oui, c’est là où je vis !

Sinon, deux titres à paraître prochainement me font bien envie : Guide pratique de l’Asatru, de Patricia M. Lafayllve, et Femmes chamanes, une compilation d’interviews de six femmes chamanes (justement ! ;p ) réalisée par Audrey Fella.

Au-delà de mon intérêt pour les spiritualités moins répandues en France que les principales religions, je trouve enrichissant d’envisager différemment les choses, de varier les points de vue afin d’ouvrir les possibilités et notre compréhension des paradigmes. Et ça vaut aussi pour d’autres modes de société, de communauté…

Mes Premières Lectures : Et d’ailleurs parlez-nous de votre (vos) librairies préférées…

Vanessa Arraven : Avec plaisir ! Sur Nantes, il y en a trois qui me viennent tout de suite à l’esprit : La Mystérieuse Librairie, spécialisée en BD, comics et manga, Durance et L’Autre Rive. Ce qui m’a le plus marquée dans ces trois lieux est l’accueil que j’y ai reçu, aussi bien en tant que lectrice qu’en tant qu’autrice… Bah oui, en fait, certains libraires ne sont pas tendres quand on vient leur parler avec la casquette « non-client », et pourtant, pour ces trois-là, même s’ils refusent une chose ou l’autre – comme pour la Mystérieuse Librairie, qui ne fait vraiment que de la BD –, peu importe car j’y ai à chaque fois ressenti de la bienveillance. Durance est l’une des plus anciennes librairies de Nantes, fondée en 1858. L’Autre Rive est spécialisée en développement personnel, changement de société et ésotérisme. Dans ces trois endroits, on s’y sent tranquille, on flâne, rien ne presse… De belles rencontres, entre tous ces livres exposés et les gens qui y travaillent, à la fois discrets, tranquilles et de très bons conseils !

Photo issue de la page Facebook de la librairie

Et comment ne pas parler aussi de L’Atalante, LA librairie spécialisée en Imaginaire ? Ainsi qu’en polar, cinéma… Un must pour les fans de « mauvais genres » ! Directement en phase avec la maison d’édition du même nom et à deux pas de la fameuse Place royale, l’un des cœurs de ma ville que j’aime tant.

Mes Premières Lectures : Quels sont vos projets à venir ? Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

Vanessa Arraven : Je suis en train d’écrire mon premier livre de développement personnel. Partant de la même idée que Femmes qui courent avec les loups, je raconte comment la sagesse des contes peut nous aider à traverser certaines épreuves et donner du sens à la souffrance et à nos luttes… Dans le cas présent, celles qui entourent la dépression.

Autrement, je devrais bientôt plancher sur la correction de mon prochain roman, à paraître lui aussi chez Pygmalion et avec du steampunk dedans ! Enfin, plutôt du dieselpunk, puisqu’il se passe durant la Seconde Guerre mondiale… Et se base, pour le coup, sur le récit du Singe pèlerin ou le Voyage en Occident – si si : l’histoire qui a inspiré les Son Goku de nombreux mangas !

Merci beaucoup, Hermine, pour cette initiative et de soutenir ainsi les librairies de proximité – dans tous les sens du terme ! 😉

Aller à la barre d’outils