Photographie de Nathalie Seroux tirée de l'album "ABCdaire" chez La Martinière Jeunesse

#TousEnLibrairie : Nathalie Seroux

Nous avons demandé à plusieurs professionnels du livre de nous parler de leurs libraires et librairies préférés, et aussi des livres qu’ils allaient y commander prochainement… Voici les réponses de Nathalie Seroux !

Mes Premières Lectures : Qui êtes-vous ? (présentez-vous brièvement pour nos lecteurs)

Nathalie Seroux : Bonjour Je suis Nathalie Seroux, photographe et auteur de la collection Mon premier imagier photo, aux éditions de La Martinière Jeunesse. Autour de moi, ABCdaire, Fruits et légumes, Au bord de la mer, et le cinquième tout fraîchement sorti À la ferme. Je suis très reconnaissante de la confiance accordée par toute l’équipe de La Martinière Jeunesse qui me permet d’exprimer mon écriture photographique.

Je réalise ces imagiers pour inviter l’enfant à découvrir le monde autour de lui, à éveiller son regard et à enrichir de façon ludique son vocabulaire avec les parents. Ces moments de lecture et de partage sont tellement fondateurs dans l’éducation de l’enfant. J’aime partager ma vision poétique du monde, susciter la curiosité de l’enfant et aussi que le parent prenne du plaisir et réveiller aussi les souvenirs de leur propre enfance.

Mes Premières Lectures : Quels livres avez-vous ou allez-vous commander à votre libraire prochainement ?

Nathalie Seroux : Je vais commander prochainement deux livres qui me tiennent à cœur, Rita sauvée des eaux de Sophie Legoubin-Caupeil et Alice Charbin aux Éditions Delcourt, une histoire vraie bouleversante avec des illustrations magnifique… et comme je suis gourmande Carpaccio d’Anne Etorre aux Éditions de l’Épure, avec aussi de sublimes illustrations d’Alessia Serafini.

Mes Premières Lectures : Et d’ailleurs parlez-nous de votre (vos) librairies préférées…

Nathalie Seroux : En tête la librairie La Comète, consacrée à la photographie, la librairie Artazart, la librairie Montmartre, la Chouette librairie, la librairie La Procure et Le Bateau Livre à Lille. Je suis toujours très attachée à la librairie de mon enfance, le Furet du Nord, à Lille.

J’en profite pour remercier tous les libraires passionnés que j’ai rencontrés lors des salons littéraires ou dédicaces aux quatre coins de la France.

Mes Premières Lectures : Quels sont vos projets à venir ? Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

Nathalie Seroux : J’ai déjà des idées pour explorer d’autres thèmes. Au moment où je vous écris, mon nouvel imagier prend son envol, c’est toujours un moment très émouvant, un travail qui devient vraiment concret. Stéphane Pin de la librairie Montmartre m’a accueillie pour son lancement. C’était un grand moment de joie de retourner dans une librairie.

Lancement de l’imagier ̀ »À la ferme » mai 2020, © Christophe Crénel

Dans le contexte actuel, je trouve que c’est vraiment important de soutenir les librairies. Avec ce nouvel imagier j’ai voulu mettre la lumière sur ceux qui nous nourrissent. Plus que jamais c’est important de de favoriser les circuits courts, j’espère que mon imagier donnera aussi envie aux parents d’emmener leurs enfants dans les fermes.

Aller à la barre d’outils