La sélection du Prix Cendres 2020

Créé en hommage à Axl Cendres, décédée en octobre 2019, le prix Cendres entend récompenser, au sein de la littérature jeunesse, une autrice ou un auteur de premier roman à destination d’un public de grands adolescents.

Le Prix Cendres a vocation à encourager la création et la poursuite d’un parcours artistique dans le milieu de l’édition jeunesse. Pour sa première édition, seuls les premiers romans jeunesse à destination d’un public de grands adolescents, français, publiés à compte d’éditeur entre le 15 août 2019 et le 14 septembre 2020 étaient éligibles.

Le jury est composé d’autrices et d’auteurs de littérature jeunesse : Séverine Vidal, Cathy Ytak, Cécile Roumiguière, Gilles Abier et Antoine Dole.

Huit premiers romans jeunesse sont en lice pour cette première édition. Ils nous ont séduits par leur écriture, leur liberté de ton, et le champ d’exploration qu’ils ouvrent sur l’adolescence.

Parce qu’un garçon c’est presque rien, qu’on peut se sentir K/C même quand on a des yeux de loup, mais quand même partir à l’assaut, droit devant, puisque l’on sait que ceux qui traversent la mer reviennent toujours à pied, regardant les étoiles qui meurent dans le ciel et les ombres que nous sommes.

Elle est belle cette littérature jeunesse qui agite la langue française, l’éclaire, la tord, la rend vivante. Elle a des choses à vous dire cette littérature, sur le genre, sur la liberté, sur les espoirs et l’avenir. Aussi, nous vous invitons à découvrir ces textes, à les partager, à les aider à partir à la rencontre des lecteurs.trices, de toutes les belles façons qui vous appartiennent, en attendant l’annonce de l’auteur.trice lauréat.e le 6 octobre 2020.

Annonce mail de la sélection du Prix

Voici les titres retenus pour concourir au prix :

  • Un garçon c’est presque rien, de Lisa Balavoine, chez Rageot Éditions
  • K/C, de Fabien Arca, aux Éditions du Rouergue
  • Des yeux de loup, de Alice Parriat, à L’école des loisirs
  • Assaut, de Julie Boudillon, chez Magnani Éditeur
  • Droit devant, de Emmanuelle Rey, aux Éditions Samir
  • Ceux qui traversent la mer reviennent toujours à pieds, de Marine Veith, aux Éditions Sarbacane
  • Les ombres que nous sommes, de Sandrine Caillis, chez Thierry Magnier Éditions
  • Les étoiles qui meurent dans le ciel, de Benjamin Lesage, aux Éditions Courtes et longues

Le premier lauréat.e du Prix Cendres sera annoncé.e le 6 octobre 2020.

Le lauréat ou la lauréate du Prix Cendres remporte une dotation de 1000 euros ainsi qu’un parrainage d’un an pendant lequel les membres du jury pourront répondre à ses questions sur le monde de l’édition jeunesse. Il ou elle bénéficiera ainsi d’un accompagnement afin de poursuivre son parcours dans les meilleures conditions.

Sous réserve de ses disponibilités, le lauréat ou la lauréate sera également invité.e par la librairie jeunesse Récréalivres, au Mans, pour présenter son roman au grand public et participer à des rencontres scolaires rémunérées.

Aller à la barre d’outils