Les détectives : le vol du diamant Claymore de Daniel Kenney

La rentrée des éditeurs 2020 : Lucca éditions

Nous avons demandé à plusieurs éditeurs de nous présenter leurs nouveautés de la rentrée !

Mes Premières Lectures : Merci de prendre la parole sur Mes Premières Lectures ! Pourriez-vous tout d’abord vous présenter ainsi que votre structure pour nos lecteurs ?

Lucca éditions : Bonjour Hermine, je suis Sandrine, la gérante et une des deux éditrices de Lucca Éditions. Lucca Éditions est une maison d’édition pour la jeunesse dont le but est de vulgariser les sciences mais en utilisant la forme de la fiction. Pour le moment, on fait surtout du roman (à partir de 6 ans et jusqu’aux jeunes adultes) et un peu d’album.

Mes Premières Lectures : Nous vivons une année particulière avec la COVID-19 : comment cela s’est-il traduit dans votre activité et votre rapport général à l’édition ?

Lucca éditions : D’un point de vue économique, nous gérons notre petite maison d’édition de façon sage et réfléchie. La pandémie et le confinement a été certes un coup dur : plus de ventes en librairie, annulation en chaîne d’événements, report de toutes les sorties (quand on en a deux ou trois par an, cela a un gros impact sur le budget) et difficile reprise de notre activité de petit éditeur après le déconfinement, mais nous savions que, contrairement à d’autres petites boîtes, nous allions pouvoir continuer sans risque financier majeur. Donc on continue de gérer tout ça de façon sage et réfléchie. Nous saluons d’ailleurs le soutien de notre région des Hauts-de-France et de l’Association des éditeurs des Hauts-de-France qui ont veillé à ce que personne ne soit laissé sur le carreau.

D’un point de vue éditorial, nous avons dû reporter notre grosse sortie de mars à août et réadapter tout le planning de fin d’année. Nous avons décalé plusieurs titres et avons privilégié deux sorties moins « risquées ».

Enfin, d’un point de vue idéologique, la crise liée à la Covid-19 n’a fait que renforcer nos convictions à la fois écologiques et économiques : le capitalisme et la rentabilité qu’il présuppose n’ont pas de sens quand ils sont appliqués au domaine de la culture et nous devons retourner à des productions françaises, ou au moins européennes. Nous imprimons depuis le début en France et en Italie (pour les albums). Nous n’irons jamais plus loin, même si cela signifie qu’on ne pourra jamais faire de livres pop-up ou avec des encres fluorescentes. Nous préférerons toujours payer pour récupérer nos livres défraîchis plutôt que de les envoyer gratuitement au pilonnage (car, oui, la destruction est gratuite). Depuis le déconfinement, notre engagement est d’œuvrer toujours plus pour la sécurité financière de nos auteurs et pour avoir une production la plus raisonnable et écologique possible. Je crois, et j’espère, que c’est un engagement que beaucoup d’entreprises ont pris.

Mes Premières Lectures : Pouvez-vous nous présenter vos titres de la rentrée ?

Lucca éditions : Pour cette rentrée, nous nous concentrons donc sur deux titres. Le premier est déjà sorti le 20 août 2020. Il s’agit de Nix Olympica écrit par Nicolas Beck, mis en pages par Mathilde Delattre (il faut saluer son travail de graphiste !) et illustré à l’intérieur par Louis Diallo.

C’est un roman d’anticipation scientifique sur le premier voyage habité vers Mars en 2038. Le récit premier est le journal de bord de l’astronaute français qui détaille tout son parcours dans cette mission et nous dévoile aussi l’envers du décor. Ce récit est entremêlé de coupures de presse, de transcription de radio et de captures vidéo de ce qui se passe dans le vaisseau pour diversifier les points de vue et nous permettre d’avoir un retour de ce qui se passe sur Terre à ce moment-là. Il est également accompagné d’illustrations et de schémas qui présentent le vaisseau ou le camp martien à l’arrivée.

Le deuxième titre est un roman policier américain pour les 6-8 ans, Les Détectives : le vol du diamant Claymore, écrit par Daniel Kenney, illustré par Emily Boever et traduit par Hermine Hémon ! Ce sont les premières aventures d’une bande de collégiens qui a décidé de résoudre les affaires criminelles avant les policiers de leur ville, et ce en s’aidant des mathématiques.

On y retrouve l’ambiance de Scooby-Doo (petite pensée pour Joe Ruby) et de Veronica Mars tout à la fois. Le premier dossier auquel s’attèle notre Scooby Gang est une affaire de vol dans une bijouterie, mais le premier tome permet surtout d’instaurer l’univers et sortira le 8 octobre. Il sera suivi de deux autres tomes au moins, dans une ambiance Halloween puis fêtes de fin d’année !

Mes Premières Lectures : Un petit mot ou teasing sur les nouveautés à venir pour la fin d’année ?

Lucca éditions : Nous finissons également un album qui s’intitule Lapin Dixit, écrit par Delphine Gosset et illustré par Julia Dasic. Il raconte l’histoire d’un petit lapin, du nom de Dixit donc, qui vit dans le ventre d’un jeune garçon, qui y fait plein de rencontres intéressantes et qui collectionnent toutes sortes de choses qu’on ne trouve que dans notre estomac ! Mais, à force d’empiler et de mélanger toutes sortes de trouvailles, lapin Dixit finit par mettre le feu à son placard. Heureusement, le chirurgien-pompier sauve tout le monde. Cet album met en images ce qui se passe dans le corps quand on a l’appendicite, et il est très fun !

Le fameux Dixit !

Aller à la barre d’outils