Le lauréat du Prix du Roman d’Écologie 2020

Il s’agit de Vincent Villeminot pour son roman d’anticipation, Nous sommes l’étincelle !

Le Prix du Roman d’Écologie 2020 vient d’être remporté par Vincent Villeminot pour Nous sommes l’étincelle (Pocket jeunesse), paru en avril 2019. Ce roman jeunesse d’anticipation avait déjà reçu le Prix Libr’à nous 2020 dans la catégorie littérature jeunesse.

Présentation de l’éditeur :

Quand les tensions entre générations deviennent trop fortes, des groupes d’adolescents choisissent de rompre définitivement. Mais créer une société alternative est-il possible ?

C’était il y a longtemps. Avant qu’on interdise la Forêt, avant les braconniers, les cannibales, les commandos…

En 2025. Antigone et Xavier, puis Paul, Jay, La Houle avaient vingt ans. Ils sont partis dans la Forêt. Ils ont cru à ce rêve, à cette révolution. Comme des milliers d’autres. Et maintenant, trente-six ans plus tard, parmi les arbres, il en reste seulement quelques-uns. Des survivants. Presque des enfants.

Résumé proposé par l’éditeur

Les autres ouvrages en compétition étaient Doggerland d’Elisabeth Filhol (P.O.L), Chimère d’Emmanuelle Pireyre (L’Olivier), Le bruit des tuiles de Thomas Giraud (La Contre Allée), La malchimie de Gisèle Bienne (Actes Sud) et Les grands cerfs de Claudie Hunzinger (Grasset). L’an dernier le prix avait été attribué à Serge Joncour pour Chien-Loup (Flammarion).

Doté de 3000 euros, le lauréat recevra le prix le jeudi 24 septembre 2020 à la Bibliothèque Nationale de France (BNF).

Dès cet automne, un cycle annuel « Littérature et écologie », composé de six séances thématiques sera conjointement organisé par la BNF et l’association en charge du prix.

Aller à la barre d’outils