Sous le sapin 2020 : Tom Lévêque

Nous avons demandé à plusieurs acteurs et actrices du livre des conseils de lecture jeunesse ou adultes, des pépites, des découvertes à placer impérativement sous le sapin ou à offrir autour de soi ! Voici ceux de Tom Lévêque !

Mes Premières Lectures : Bonjour, et merci de prendre la parole sur le site ! Qui êtes-vous ?

Tom Lévêque : Je suis Tom Lévêque, blogueur depuis dix ans (La Voix du Livre), mais aussi jeune éditeur en littérature jeunesse et ado, et écrivain à mes heures perdues. En plus de mon poste d’assistant d’édition chez Sarbacane, j’aime bien avoir pas mal de projets différents (mais toujours en littérature jeunesse !) pour varier les plaisirs : le prix La Voix des Blogs, précédemment la chaîne Booktube Boîtamo… Par ailleurs, j’ai créé avec mon frère Nathan jumeau une toute petite maison d’édition et nous venons de publier notre premier livre, que nous avons aussi écrit : En quête d’un grand peut-être : guide de littérature ado !

Mes Premières Lectures : Quels sont vos coups de cœur et découvertes à glisser impérativement sous le sapin cette année ? (récents ou non !)

Tom Lévêque : J’ai lu des livres d’horizons très différents cette année, en voilà cinq que je vous conseille :

  • Peau d’homme, bien entendu, un grand moment de bande dessinée ! Ce n’est pas souvent qu’on a l’impression de vraiment lire une histoire nouvelle, racontée avec une vraie singularité. Il y a tout ce que j’aime dans la bande dessinée : un dessin recherché qui dit plus que ce que dit le texte, et une histoire toute aussi aboutie, qui renverse, questionne et surtout émeut au plus haut au point. Nul doute qu’on se questionne sur les peaux qui nous habillent après cette lecture…
  • Côté émotions fortes en bandes dessinées, je conseille aussi Tanz ! : une très belle histoire d’ouverture de soi dans les folles années 50 et 60 à Broadway, avec un jeune immigré allemand qui se cherche dans la danse. Le mouvement est rendu au plus haut point : dans le dessin, bien sûr, avec une précision incroyable, et dans le texte aussi, où les mouvements de soi et ceux entre les êtres est dit avec délicatesse. C’est poétique, touchant, saisissant.
  • Du côté des romans j’ai été emporté par deux jeunes auteurs et autrices que je suis chacun à leur manière depuis quelques mois ou années maintenant. Pauline Delabroy-Allard, d’abord, dont le compte Instagram @cettepetitevie est un délice de douceur et de poésie. Elle a publié en 2018 son premier roman, Ça raconte Sarah, une histoire de passion amoureuse dévorante entre deux femmes… C’est incroyablement puissant, très dramatique, passionnel mais jamais dans le pathos ou dans l’excès : c’est renversant, et j’adore ça en littérature.
  • Et Killian Provost, un ami, que j’ai la chance de suivre et de conseiller de temps en temps dans l’écriture… Qui signe avec Rien dans les mains l’un de ses meilleurs textes. J’avais adoré son précédent, Excusez-moi de vous déranger, mais celui-ci est rempli de tant de symboliques et d’histoires différentes qu’il est IMPOSSIBLE de ne pas y trouver quelque chose qui fasse écho à des questions, des émotions, des trouvailles littéraires qu’on aurait aimé faire à sa place. C’est un poème romancé ou un roman en vers libres, à vous de choisir, et ça dit l’indicible comme un funambule traverse une corde : sans jamais tomber, et on est obligés de regarder le souffle retenu.
  • Enfin, en album jeunesse (en éveil !), j’ai fait la rencontre du travail d’Élo, notamment avec les Bien rangés sur lesquels j’ai eu le plaisir de travailler chez Sarbacane en tant qu’assistant d’édition. Élo mène un travail de bricoleuse, conceptrice, illustratrice et créatrice tout-terrain hors-pair en littérature jeunesse ! Elle ne fait jamais un livre qui ne soit pas pensé sur la forme ET le fond en même temps, sans oublier bien sûr son jeune lecteur ou sa jeune lectrice au bout… C’est très affectif, ses personnages sont détachés avec brio des normes de genre ou de couleurs de peau (et qu’est-ce qu’ils sont attachants !) et ça regorge de détails colorés qu’on passe des heures (même adulte) à regarder. Un régal !

Mes Premières Lectures : Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

Tom Lévêque : ‌La promotion de notre guide de littérature ado En quête d’un grand peut-être : il est sorti à la réouverture des librairies, mais on n’a pas encore pu rencontrer nos lecteurs et lectrices, signer en salons, faire notre tournée de dédicaces en librairie !

On a terriblement hâte : espérons que 2021 soit moins frustrante que 2020 ! 😉

Aller à la barre d’outils