Emmanuel Chastellière

#LecturesEstivales : Emmanuel Chastellière

Nous avons demandé à plusieurs professionnels du livre de nous parler de leurs lectures à venir et de leurs incontournables pour l’été ! Voici les réponses d’Emmanuel Chastellière !

Mes Premières Lectures : Qui êtes-vous ? (présentez-vous brièvement pour nos lecteurs)

Emmanuel Chastellière : Je suis Emmanuel Chastellière, traducteur depuis 15 ans maintenant, surtout en Imaginaire, et auteur depuis beaucoup moins longtemps. Je suis aussi l’un des fondateurs du site dédié à la fantasy, Elbakin.net. Vous êtes peut-être déjà tombé sur l’une de mes traductions comme Le Livre des Martyrs de Steven Erikson ou l’un de mes romans, par exemple Célestopol ou La Piste des cendres.

Mes Premières Lectures : Quelles sont (ou seront) vos lectures estivales ?

Emmanuel Chastellière : Outre un certain nombre de lectures imposées pour mon prochain roman, je compte essayer de déblayer ma pile à lire, où s’accumulent notamment les Gallmeister. J’espère surtout enfin trouver le temps de lire L’Orient Express raconté par les écrivains (chez Phébus), La vie invisible d’Addie Larue (chez Lumen) ou Un Reflet de Lune d’Estelle Faye chez ActuSF.

Mes Premières Lectures : Quelles sont vos lectures incontournables de l’année ?

Emmanuel Chastellière : Vous voulez dire, à part Célestopol 1922 bien entendu ? Au cours de ce premier semestre 2021, j’ai déjà repéré pas mal de titres. J’en ai d’ailleurs présenté quelques-uns sur mon blog récemment. Mais j’aurais pu en ajouter bien d’autres, comme Un homme d’ombres de Jeff Noon chez La Volte ou encore le quatrième et dernier ( ?) volume de la relecture BD d’Elric de Melniboné chez Glénat.

Mes Premières Lectures : Quels sont vos projets à venir ? Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

Emmanuel Chastellière : Pour le moment, je suis encore dans « l’accompagnement » de la sortie de 1922 justement, chez L’Homme Sans Nom. Cela ne fait que trois mois après tout ! Mais dès mi-septembre, je reviens, chez Scrineo cette fois, avec Shusharrah, un projet à quatre mains sur une idée d’Anthelme Hauchecorne. C’est un roman qui s’interroge notamment sur notre probable avenir proche, entre bouleversements climatiques et déplacements de population. Donc, ancré dans notre monde cette fois. Malgré ces sujets difficiles, je pense qu’il n’oublie pas l’espoir et… un certain souffle !

Je travaille aussi actuellement sur un nouveau roman, à paraître quant à lui l’année prochaine, dans un registre encore différent pour moi. Je dois dire que je préfère alterner les genres que m’enfermer dans un seul univers, même si c’est peut-être moins facile pour être « identifié » du premier coup d’œil par les lecteurs ou les libraires.

Et puis, Célestopol, toujours, n’est jamais très loin…

Mes Premières Lectures : Où pourra-t-on vous retrouver en dédicace ou salon prochainement ?

Emmanuel Chastellière : En principe, vous pourrez me croiser à la rentrée aux Halliennales ainsi qu’aux Imaginales, le tout en octobre. N’hésitez pas à venir me saluer ! Je devrais également avoir quelques dates en librairies, à préciser encore !

Aller à la barre d’outils