Rencontre autour du personnage de Miffy !

Une belle interview de Marie Bluteau, éditrice chez La Martinière Jeunesse, qui nous présente Miffy, ce personnage incontournable !

Mes Premières Lectures : Bonjour Marie et merci de prendre la parole sur le site ! Pour commencer, pourriez-vous vous présenter ainsi que votre structure pour nos lecteurs ?

Marie Bluteau : Merci à vous de me donner la parole, je suis très heureuse de pouvoir passer un petit moment en compagnie de vos lecteurs et d’avoir l’opportunité de présenter notre maison d’édition.

L’éditrice Marie Bluteau

Depuis sa création en 1995, La Martinière Jeunesse publie des ouvrages créatifs et rigoureux pour répondre aux questions que se posent les jeunes, les accompagner dans la découverte du monde qui les entoure et les aider à devenir des adultes épanouis et responsables. Pour cela, nous avons la volonté de choisir des approches qui décomplexent, qui étonnent, qui rassurent et de proposer des livres que l’on a envie de transmettre. Du côté des albums, notre choix se porte vers des livres tendres et délicats, souvent ludiques, dans lesquels on retrouve, en filigrane, un message optimiste sur la façon d’appréhender le quotidien et les relations aux autres.

Mes Premières Lectures : Miffy est un personnage culte de la littérature de jeunesse, créée par Dick Bruna. Elle souffle ses 65 bougies en 2020 ! Comment avez-vous initialement découvert ce personnage, puis souhaité l’inclure au catalogue de La Martinière Jeunesse ?

Marie Bluteau : J’ai véritablement découvert Miffy il y a 8 ans, et à la naissance de mon premier enfant. Cadeau d’un ami proche, Miffy, sous la forme d’une peluche, est rentrée avec nous de la maternité. Puis, le doudou a ensuite été transmis à mon second fils.

Mais au-delà de ce petit clin d’œil personnel, nous avons décidé d’accueillir Miffy dans notre catalogue car nous avons eu un vrai coup de cœur pour l’univers de Dick Bruna. En plus de correspondre à notre ligne graphique, nous aimons la façon qu’il a d’accorder une place importante à l’imagination du lecteur. C’est cette idée de la littérature jeunesse que nous défendons. Enfin, l’épure et la clarté narrative qui font de son travail une œuvre incontournable nous ont séduit également immédiatement.

Mes Premières Lectures : Quels sont, selon vous, les raisons de son grand succès (en librairie évidemment, mais également dans le design ou le textile) ?

Marie Bluteau : Miffy est un personnage très fort et attendrissant, que les enfants connaissent et en lequel ils se reconnaissent. Voilà la clé de son succès. Cependant, jusqu’à présent, si Miffy est devenue une petite icône dans le design, la puériculture et le textile, elle n’avait fait qu’une discrète apparition en librairie. C’est pourquoi nous avons eu à cœur d’en faire une ambassadrice de la lecture auprès des enfants.

Notre envie est d’être à leur côté par le biais du livre. Puisque, vous le savez bien, faire la lecture au tout-petit quotidiennement, l’habituer à l’objet livre, c’est le prédisposer à une vie de lecteur, en plus de lui offrir des repères et de beaux moments de partage parents-enfants lors de la traditionnelle histoire du soir.

Mes Premières Lectures : Je crois savoir que plusieurs titres sont prévus pour 2021, quel est le programme ?

Marie Bluteau : En plus des six premiers titres qui viennent de paraître, sortiront fin août deux albums : Miffy à l’école et Le Nouveau Bébé, autour de l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur ainsi qu’un petit coffret de trois livres qui nous emmènent en promenade au parc, à la ferme et chez les grands-parents de Miffy.

Et en fin d’année, un cadeau spécial pour les fans de Miffy : un grand et magnifique coffret avec deux livres cartonnés et une peluche doudou Miffy inédite.

Mes Premières Lectures : Sur quels autres projets travaillez-vous ?

Marie Bluteau : Je suis en train de terminer Je t’emmène et Je te fabrique, deux nouveaux livres de la série Promesses écrite et illustrée par Christine Roussey, à paraître en septembre. Ce sont des ouvrages avec une découpe sur la couverture, d’une tendresse absolue, qui parlent d’amour aux tout petits.

Aller à la barre d’outils